Jeudi 16 juin 4 16 /06 /Juin 19:24

 

 

 Nessrine Chabi / Analyse Littéraire

 

081020114858347662640690-copie-1 


"La pudicité, fleur des mœurs, honneur des corps, parure des sexes, intégrité du sang, garantie de la race, fondement de la sainteté, signe pour tous d'une âme saine, bien que rare, bien que malaisément parfaite et perpétuelle à grand peine, peut, en une certaine mesure, vivre dans le siècle, si la nature y prépare, si la discipline y persuade, si la sévérité y oblige ; puisque tout bien de l'âme vient de la naissance, de l'éducation ou de la contrainte ,  Mais le mal l'emporte,  le bien ne peut plus naître, les semences sont corrompues" _ (Tertullien)_

 


Note de l’Auteur : A travers cette analyse personnelle, nous essayons de marquer un trait entre la pudeur en tant que vertu noble, et la timidité en tant que pathologie et réaction anxieuse.  _ Nessrine.Chabi_

 

La Notion de "Pudeur" est d’une définition complexe qui peut donner lieu a des interprétations diverses, de nos jours les gens confondent facilement pudeur et Timidité, Honte et intimité, réserve et moralité, ils ne savent pas faire la différence, lire cette différence qui existe entre l’Absence des Mœurs et la présence de l’Obscène, il est pourtant clair est indiqué par la prise de conscience que la différence apparente qui existe entre la Pudeur est la Timidité est beaucoup plus qu’une simple ligne de Contact, parce que nous le savons tous : La Timidité est un malaise influencé par des émotions de base (La Honte, la Tristesse, le Dégoût, la Peur, la Surprise) mais la Pudeur est une vertu. Une Vertu Morale précieuse, aussi importante que la Foi et la Charité, La pudeur est un Acte qui permet à l’homme de garder et de réserver sa Dignité, Son Amour Propre et son Estime de soi, ce sont des principes qui forment le caractère définitif de la personnalité humaine. Contrairement à la Timidité qui se manifeste souvent dans une situation non familière et qui peut être provoquée par un sentiment d'insécurité ou de solitude, la Pudeur est une qualité de Noblesse qui impose la réserve et l’intimité sans faire pression sur le comportement général de la personne, parce qu’il s’agit d’une  chose délicate et fine qui protège le corps et qui guide l’esprit vers un bien-être ambiant.

 

Avec le développement de la sexualité la pudeur devient importante. Quand un enfant découvre qu’il est un garçon ou une fille, la pudeur met la limite qui permet a cette personne de se protéger et de vivre dans sa propre peau, en lui indiquant le chemin a prendre, les choses a faire ou a ne pas faire.

C’est la raison pour laquelle, le dialogue reste le meilleur moyen de communication entre l’adulte et son enfant ou son élève fraichement arrivé dans un domaine complexe.  

 

Aujourd’hui, La pudeur est mise à mal dans notre société, car selon quelques-uns il faut se montrer pour exister et  pour réussir dans la vie, il faut donner de sa personne, donner de soi même, il faut mélanger réussite et commerce pour connaitre l’argent et le pouvoir, c’est un comportement ridicule et injuste qui provoque la chute libre des mœurs et qui participe a la mise en valeur des actes obscènes. 

 

Connaissez-vous les Campanules ? Ce sont Les petites fleurs blanches dont le parfum fait chanter les anges, fleurs candides et fragiles qui respirent la beauté et la noblesse, mais une fois touchées par une main étrangère, elles perdent leurs couleurs et finissent par mourir dans l’ombre, c’est un exemple qui interprète parfaitement le cas de la pudeur qui construit une couronne rayonnante autour de la tête de chacun, C’est cette pudeur même qui permet a l’homme de se différencier de l’Animal en conservant sa Conscience et sa Raison, elle fait de lui un être distingué qui maitrise son propre respect et Le respect qu'il a pour la pudeur d'autrui.  

 

La Nudité et la pudeur dans l’Acte Sexuel :      

 fotolia_9483129_xs1.jpg

La naissance est une nudité, la mort est une nudité, mais la présentation d’un corps humain totalement et entièrement nu est un Acte souvent condamné par les religions et les régimes sociaux, pour l’image sans retenue qu’il offre aux yeux du monde.

Parce que le concept de la pudeur est né avec l’invention du vêtement, l’image de l’homme a connue un changement radical qui a transformé l’usage du vêtement en action obligatoire qui dénie l’existence première de la nudité sauvage qui caractérisait l’homme primitif considéré aujourd’hui comme barbare et reculé.


 Le vêtement préserve ce corps qu’on ne veut pas avoir sous l’emprise des autres, C’est une espèce de sauvegarde psychologique qui engendre un sentiment de méfiance, C’est un sentiment très positif, et un bien, fait pour soi-même et pour les autres.

L’Acte sexuel reste le seul à pouvoir détruire les normes de la perfection intime, ou la pudeur personnelle, parce que par besoin, il défie les limites de la nudité en la poussant a l’extrême, il impose la mise à nu du corps et de l’esprit de la personne face a l’autre, et autorise l’autre à s’emparer du noyau central qui constitue l’intimité dans son sens le plus strict.

La confusion est grande, entre la moralité, l’immoralité et le caractère pudique de l’Acte impudique, la sexualité est une épreuve, qu’elle soit désirée, provoquée ou imposée, elle aura toujours une face cachée, et il y aura toujours un arrière-goût derrière celui du plaisir suprême, parce que nous n’avons pas toujours envie d’offrir ce corps a quelqu’un d’autre de peur de le perdre ou de le blesser.

Même si nous savons tous que le plaisir que procure l’union des deux sexes reste le plus vif que l’on puisse goûter, il y a des questions qui occupent l’esprit, Comment ne pas blesser son corps tout en lui donnant son plaisir et sa fraicheur amoureuse ?

Comment le comprendre ainsi que celui de l’autre ?

Comment savoir si la personne se trouvant en face de nous est vraiment la bonne personne ? Celle qui maitrise notre corps en le laissant vivre sa pudicité à travers sa propre nudité.

 

Mais le pouvoir de l’esprit n’est pas suffisant dans l’acte de chair, l’homme a besoin de se faire connaitre et de connaitre la femme, cette dernière affronte souvent sa propre personne avant de se dévêtir, il n’est pas toujours facile de se faire toucher par l’autre sans la participation du profil psychologique, la peau reste la seule chose qui sépare l’âme de la main étrangère, La caresse symbolise donc le frôlement de l’âme.

 

Ceci est mon corps, c’est une phrase que l’être humain a toujours envie de dire même a la personne qui partage sa vie, son lit et ses nuits, il a conscience de son devoir conjugal mais au fond de lui, il aime bien croire que son corps lui appartient et qu’il possède lui seul le pouvoir de le donner ou de le refuser a l’autre, c’est un sentiment de liberté et de sauvagerie que l’homme connait depuis la nuit des temps, il sait qu’il possède un corps, il sait qu’il doit l’utiliser mais désire le respecter et le garder sain et sauf.   

 

Par Nessrine Chabi _ Journaliste _ - Publié dans : Textes de charme et Littérature érotique
Ecrire un commentaire - Voir les 2 commentaires
Retour à l'accueil

Présentation

Créer un Blog

Recherche

Calendrier

Avril 2014
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30        
<< < > >>
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus